Philippe ESNOL quitte le PS pour le PRG

Philippe ESNOL, sénateur-maire de Conflans Sainte Honorine, quitte le parti de la rue de Solferino (le Parti Socialiste) pour celui de la rue Duroc (le Parti Radical de Gauche). Réaction du Front de Gauche de Conflans sur la décision du protégé de Manuel VALLS avec mise en exergue des contradictions entre les votes du sénateur ESNOL et les conséquences locales de ceux-ci, que déplore le maire ESNOL. Lire la suite

Les jours heureux

Entre mai 1943 et mars 1944, sur le territoire français encore occupé, seize hommes appartenant à tous les partis politiques, tous les syndicats et tous les mouvements de résistance vont changer durablement le visage de la France. Ils vont rédiger le programme du Conseil National de la Résistance intitulé magnifiquement : « Les jours heureux ». Lire la suite

Valls, Esnol, les Roms et les cambriolages

Mardi 25 septembre le ministre de l’Intérieur Manuel VALLS était au commissariat de Conflans-Sainte-Honorine dans le cadre de son plan « anti-cambriolages » (reportage). Effets d’annonce une fois encore puisque ce plan se fait à effectifs constants, par « redéploiement ». On déshabille un service pour en vêtir un autre. C’est logique dès lors qu’on se soumet au dogme de l’austérité et que le service public (de sécurité en l’occurrence) apparaît comme une adversaire à abattre. Lire la suite

Pas d’intimidation du Front de Gauche !

Samedi 7 septembre 2013 les militants du Front de Gauche diffusaient des tracts sur la prochaine contre-réforme des retraites aux abords du forum des associations de Conflans-Sainte-Honorine quand ils ont été pris à partie par un homme se revendiquant de l’UMP, celui-ci a bombé puis dégradé les affiches ainsi que la chemise d’un militant. Lire la suite

Délinquance: les coupables sont à l’Intérieur

La délinquance : de quoi parle-t-on ? Que sont ces « chiffres de la délinquance » dont les médias se font régulièrement l’écho ? Que comptabilisent-ils exactement ? Qui sont ces experts qui viennent nous en parler ? La sécurité n’est-elle vraiment ni de droite ni de gauche ? Et que fait la police ? Ce livre répond à toutes ces questions. Il montre comment la lutte contre la délinquance a été confisquée, détournée, manipulée par une poignée de politiciens ambitieux et de charlatans attirés par ce juteux business. Lire la suite

99 ans de l’assassinat de Jaurès

Le 31 juillet 1914, le nationaliste d’extrême droite Raoul VILLAIN assassinait le tribun du peuple Jean JAURES, au café du Croissant, 146 rue Montmartre à Paris. Ce matin au même endroit, le journal L’Humanité célébrait la mémoire du député de Carmaux lors d’une cérémonie avec allocution de Patrick LE HYARIC, directeur du quotidien fondé par Jaurès. Photos et enregistrement sonore disponibles. Lire la suite